LA finance ou l’économie islamique en générale est guidée par les valeurs de l’islam. Dans une économie islamique l’homme n’est pas dans une position de distribuer les ressources de la façon qu’il veut il existe un limitation morale sérieuse imposée par le saint coran et la sunna sur les pouvoirs des individus imprégnés par les valeurs de l’islam.
La  loi islamique, charia à l’habilité d’évaluer et de se développer pour résoudre et gérer les actualités du monde musulman certes, les sources sont à leur tour développées par le consensus (ijmâ) et la raison (Ijtihâd).

A. Le Coran
Le Coran est le livre le plus sacré de la religion musulmane. C'est aussi le premier livre à avoir été écrit en arabe, langue qu'il a contribué à fixer.
Le Coran regroupe les paroles de Dieu transmises par révélation, par l'archange Gabriel, qui ont été récitées par le prophète Mahomet  à son auditoire, afin d'être utilisées lors des prières musulmanes (en arabe « salat »). Cette « révélation » s'étend sur une période de vingt-trois ans. Il dicte aussi la conduite à suivre dans la gestion des hommes et des affaires. Le Coran comporte la vie du musulman dicté par le Tout Puissant dans ses moindre détaille.
Le Coran est une source principale du management islamique car Allah nous dit dans son livre sacré que rien n’a été laissé au hasard, tout est dit dans le Coran d’une manière ou d’une autre, explicitement ou implicitement. Allah a enseigné aux musulmans comment gérer son temps et ses affaires. De plus le Saint Coran est source de lois et de règlementations prévoyant pour chaque situation une issue appropriée.

B. La sunna
Le terme Sunna (prononcer "Sunna") signifie « cheminement » ou « pratique(s) ». L'acception sunnite de ce terme est, généralement, "Tradition Prophétique", ce qui Contient la pratique ordinaire du prophète Mahomet, à savoir :
• Ses dires,
• Ses actes,
• Ses approbations explicites ou implicites,
• Ses qualités morales et physiques (selon certains savants du hadith comme Bokhari ou Muslim).
La Sunna, seconde source législative de l'Islam, associée aux règles législatives du Coran qui est la première source de la loi, permet de définir la loi islamique, ou Charia. Elle est une source du management dans la mesure où les actes et dits du prophète (p.s.s.l) constituent des lois à respecter aussi imposent certaines conduites.